Femmes Regarts 2017, du 5 au 15 octobre

Pour réserver, cliquez sur l'image
Femmes Regarts est un festival multidimensionnel. C'est tout d'abord une exposition artistique du jeudi 5 au dimanche 15 octobre 2017 de 10 h à 12 h 30 et de 15 h à 18 h 30 - Halle ronde de Givry 71640 - Entrée libre - Vernissage le 4 octobre à 18 h 30.

Au cœur de cette exposition, une évocation de la vie et de l'oeuvre de Charlotte Salomon conçue par A2c avec l’aimable autorisation du Musée Juif d’Amsterdam. Elle sera accompagnée par des oeuvres des artistes invités : Marie-Odile Vallery, Eliane Ruiz, Mireille Ponce, Anne Auger, Marie Morris, Patricia Piana et Renaud Contet.

Femmes Regarts c'est aussi des concerts, des spectacles, des conférences, des lectures, du cinéma...

Jeudi 5 octobre à 20 h à la Halle ronde - Concert - Regart1
REQUIEM DE FAURÉ POUR 2 VOIX ET PIANO - Par l'ensemble E il piano va - Avec les sopranos Myriam Sidi et Carole Milliez et sur piano Bechstein de 1928, Sylvie Sagot-Duvauroux. En première partie, Thème et variation Opus 73 pour piano de Gabriel Fauré.
Durée : 1 heure - Entrée 10 € et gratuit pour les moins de 18 ans - Voir les Zakotés en page 6

Vendredi 6 octobre à 20 h à la Halle ronde - Conférence vidéo et théâtre - CHARLOTTE SALOMON : SOIRÉE DÉCOUVERTE EN DEUX PARTIES - OchapO1

1ère partie : CONFÉRENCE DE SHLOMO BALSAM - Cette conférence a été filmée au centre Fleg de Marseille en janvier 2016. Shlomo Balsam, conférencier au mémorial Yad Vashem de Jérusalem raconte avec fougue et passion la vie de Charlotte dans le contexte historique de la Shoah.
Durée 52 mn - Entrée libre
2e partie : Un prénom CHARLOTTE, un nom SALOMON - SPECTACLE THÉÂTRAL - Ecrit et réalisé par Chantal Romey, ce spectacle évoque avec sensibilité la jeunesse de Charlotte jusqu'à la grâce et au tourment d’aimer. Avec la participation de Cécile Massa. Accompagnement de Marion Morellato au violon. Soutien vidéo et sonore.
Durée 45 mn - Entrée libre avec participation au chapeau - Buvette A2c

Samedi 7 octobre à 20 h à la Halle ronde - Projection vidéo - OchapO2

LA VIE DE CHARLOTTE SALOMON - 1992 - Réalisation Richard Dindo - Coproduction Lapsus, La Sept, Cinémanufacture, Anabase, Centre Georges Pompidou, Musée national d’art moderne.
Durée 1 heure - Entrée libre avec participation au chapeau - Buvette A2c

Dimanche 8 octobre à 17 h 30 à la Billebaude - Lecture - OchapO3

«  CHARLOTTE » DE DAVID FOENKINOS PAR DAVID ROUGERIE - David Foenkinos, né le 28 octobre 1974 à Paris, est l’auteur de nombreux best-sellers comme La délicatesse et le Potentiel érotique de ma femme En 2014, il obtient le prix Renaudot 2014 et le prix Goncourt des lycéens 2014 pour Charlotte. Il prépare actuellement une adaptation de Charlotte avec le metteur en scène Olivier Dahan ; date de sortie prévue : fin 2017 ou début 2018. C’est son roman qui nous a révélé l’histoire et l’œuvre de Charlotte Salomon.
Durée 1 heure - Entrée libre avec participation au chapeau - Puis repas Femmes RegARTS : voir les Zakotés du festival. En page 6.

Mardi 10 octobre à 20 h à la Halle ronde - Conférence - OchapO4
CHARLOTTE SALOMON ET LA MUSIQUE PAR CLAUDE DUPERRET - A partir d’une réflexion plus générale sur la musique, Claude Duperret montrera comment cet art entre en résonnance dans VIE ? ou THEATRE ? de Charlotte Salomon.
Durée 1 heure - Entrée libre avec participation au chapeau - Soirée suivie d'une dégustation offerte par le Domaine Daventure de Saint-Désert... 

Mercredi 11 octobre à 20 h chez Robe Grenat - Lecture - OchapO5 
DAVID ROUGERIE : 24H DE LA VIE D'UNE FEMME - Vingt-quatre heures de la vie d'une femme (Vierundzwanzig Stunden aus dem Leben einer Frau) est le titre d'une nouvelle de l'écrivain autrichien Stefan Zweig, L'argument - Au début du siècle, une petite pension sur la Riviera. Grand émoi chez les clients de l'établissement : l'épouse d'un des pensionnaires, Mme Henriette, est partie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée. Seul le narrateur prend la défense de cette créature sans moralité. Et il ne trouvera comme alliée qu'une vieille dame anglaise sèche et distinguée. C'est elle qui, au cours d'une longue conversation, lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez elle.
Durée 1 heure - Entrée libre avec participation au chapeau - Douceurs offertes par la maison Robe Grenat.

Jeudi 12 octobre à 20 h à la Halle ronde - Performance théâtrale - Regart2 
MIREILLE HAVET EXPÉRIENCES - PERFORMANCE THÉÂTRALE ET MUSICALE - Par Séverine Douard, comédienne et Vincent Dumangin, contrebassiste - Claudie Dewynter, metteur en scène.
Mireille Havet, 1898-1933 - Amie de Colette, Jean Cocteau et de Guillaume Apollinaire qui l'appelait « la petite poétesse », et des premiers surréalistes, Mireille Havet est « redécouverte » grâce à l'édition de son journal intime qu'elle tint de 1913 à 1929, dont le manuscrit n'a été retrouvé qu'en 1951 - Elle meurt à l'âge de 33 ans de délabrement physique dû notamment à la tuberculose et à la toxicomanie, abandonnée de ses amis, offrant pour quelques pièces son corps décharné aux passants. Elle lègue ses cahiers et manuscrits à son amie Ludmila Savitzky. - « Vouloir comprendre mon oeuvre est aussi imbécile que de chercher à comprendre l'amour ! » L'écrivaine Mireille Havet a traversé les Années folles en sainte damnée. Excentrique au cœur des milieux bien pensants et mondains, lesbienne assumée, elle ose toutes les libertés, milite à tout crin pour faire résonner son ardente poésie.
Durée 1 heure - Entrée 10 € et gratuit pour les moins de 18 ans - Soirée suivie d'une dégustation offerte par le Domaine Duvernais de Mercurey...

Vendredi 13 octobre à 20 h à la Halle ronde - Théâtre - Regart3 
MUR MUR - PAR ELISABETH ANDRES ET PASCAL ROUBAUD, MISE EN SCÈNE DE NICOLAS DEWYNTER - Mur mur est une création de la Compagnie du oui basée à Chalon-sur-Saône. Après un passage par le festival d'Avignon en juillet 2017, la voici à Givry. Cette tragédie clownesque aborde la question du couple sous l'angle de la manipulation... ELLE, elle est sa chose, sa petite douceur, sa petite lueur... Sa jolie victime. LUI, il est son mari, son amant, son cadeau empoisonné et finalement son bourreau... Le propos est extravagant. La mise en scène est soignée, la bande son exceptionnelle et les acteurs épatants.
Durée 75 minutes - Entrée 10 € et gratuit pour les moins de 18 ans - Soirée suivie d'une dégustation de vins de la Côte chalonnaise.

Samedi 14 octobre à 20 h à la Halle ronde - Projection vidéo - OchapO6
SÉRAPHINE 👈 Séraphine est un film franco-belge de Martin Provost sorti en 2008 - Il conte l'histoire de la peintre autodidacte Séraphine de Senlis (de son vrai nom Séraphine Louis, interprétée par Yolande Moreau), de 1912, année de sa rencontre avec le collectionneur Wilhelm Uhde, à son internement à l'asile psychiatrique, en 1932.
Durée 125 minutes - Entrée libre avec participation au chapeau - Soirée suivie d'une dégustation de vins de la Côte chalonnaise.

Dimanche 15 octobre à 15 h à l’église Saint Pierre et Saint Paul de Givry - Concert - Regart4
HOMMAGE À CHARLOTTE SALOMON PAR CHRISTOPHE PELLEREAU - Avec Keiko Imamura-Cota, soprano, Christophe Pellereau, orgue, Damien Cota, flûte - Au programme : Largo (Haendel), Divertimento (Bonocini), Laudate Dominum (Mozart), Ave Maria (Caccini), Gloria (Vivaldi), Ave Maria (Schubert), Caro mio ben, Méditation (Bach-Gounod), Chant hébreu, Panis angelicus, «Bist du bei mir» de JS BACH, l'un des chants préféré de Paula Lindberg, belle-mère et amie de Charlotte Salomon.
Ce concert sera accompagné de projections d'oeuvres Charlotte Salomon. Cet événement est coproduit par A2c et Givry.orgue qui œuvre pour l'installation d'un orgue dans l'église de Givry.
Durée 75 minutes - Entrée 12 € et gratuit pour les moins de 18 ans.

Tous les détails du festival en allant ci-dessous
Femmes RegArts est un festival qui conjugue de multiples expressions artistiques pour promouvoir les artistes féminines. Chaque festival est construit autour d’une personnalité féminine méconnue ou dont la reconnaissance a été un temps retardée. En 2015, nous avons évoqué la compositrice Fanny Mendelssohn et en 2016, Colette, la bourguignonne. Pour 2017, nous avons choisi Charlotte Salomon, artiste juive allemande, assassinée à 26 ans à Auschwitz. Ce choix a été guidé par la sortie du livre Charlotte de David Foenkinos qui a reçu, en 2014, le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens. Un film est en cours de tournage par Olivier Dahan pour une sortie en 2017 ou 2018.

Histoire de Charlotte Salomon
Charlotte est née à Berlin en 1917 de son père Albert, chirurgien réputé et de sa mère Franziska, infirmière. Ses parents se sont rencontrés dans un hôpital militaire de campagne. Franziska est issue d’une famille hantée par le suicide. Charlotte, la soeur de Franziska, la tante de Charlotte se suicide et plus tard, c’est Franziska elle-même qui va mettre fin à ses jours en se jetant du troisième étage de son appartement. Albert cache la vérité à sa fille Charlotte en invoquant une maladie. “Maman est maintenant devenue un petit ange dans le ciel” écrira-t-elle, comme Franziska aimait lui raconter pour l’endormir. Charlotte ne découvrira la vérité que bien plus tard.
Albert Salomon rencontrera Paula Lindberg (surnommée Paulinka) une chanteuse lyrique célèbre qu’il épousera… Charlotte éprouvera tout d’abord de la haine à l’encontre de sa belle-mère, puis elle l’aimera intensément. Elle s'immiscera dans les aventures amoureuses de Paulinka et du maître de chant et grand séducteur Amadeus Daberlohn dont elle tombera amoureuse.
Avec la montée du nazisme et après la nuit de cristal, les Salomon décident de mettre leur fille à l’abri dans le sud de la France avec ses grands parents réfugiés à Villefranche-sur-Mer, chez Ottilie Moore, une américaine au grand coeur… C’est là que Charlotte va écrire et peindre son oeuvre monumentale “Leben ? oder Theater” entre entre 1940 et 1942. C’est une autobiographie et une interrogation sur le sens de la vie en regard de l’histoire. Son oeuvre se compose de 1325 gouaches ou aquarelles réalisées avec les trois seules couleurs primaires : rouge, jaune, bleu. Transmise au Musée juif d’Amsterdam cette création polymorphe allie, dessin, peinture, texte, poésie et notations musicales. C’est un témoignage précis et artistique qui rend Charlotte proche et émouvante.
Son histoire où les sentiments s’expriment avec passion se déroule sur une toile de fond dramatique faite de haine où les pires excès et les pires lâchetés vont bouleverser la société. Malgré les tendances suicidaires qui hantent sa famille Charlotte aura une enfance heureuse… hiver à la montagne, voyages en Italie… Elle fréquente l’académie de dessin où elle est remarquée. Elle semble aborder une vie de félicités mais le monde se lézarde sous ses pieds. Hitler arrive démocratiquement au pouvoir… L’Europe s’embrase. Il faut fuir mais personne ne veut accueillir ces juifs demandeurs d’asile. Plus tard, jamais elle ne voudra croire qu’elle est en danger dans le sud de la France. Et pourtant, elle sera dénoncée, arrêtée et envoyée à la mort. Elle a rejoint les petits anges dans le ciel à 26 ans.


Enregistrer un commentaire