Revue de détail pour les poupées russes

Galina Chayanova et Margarita Kustikova
en infirmières
Elles ont voyagé dans la soute d'un avion puis entassées dans des coffres de voitures, callées dans des sacs ou des valises, dans des emballages serrés, ou aplaties et souvent écrasées. Longtemps elles ont été mises à l'écart dans un sous-sol sombre. Elles ont désespéré de retrouver la lumière et la liberté... Maintenant, elles respirent l'air parfumé de la Côte chalonnaise sous un ciel exceptionnellement bleu. Il faut les rafraîchir, les peigner, soigner les bobos, leur redonner du volume avant de se montrer au public.
Notre petit reportage photographique montre les soins appliqués par Magarita Kustikova et Galina Chayanova à leurs intrigantes progénitures. C'est qu'elles vont bientôt paraître à la Halle ronde... pendant une bonne quinzaine. Installées sur autant de socles elles ont la ferme intention de séduire le public de la Côte chalonnaise. Il va découvrir un "monde lilliputien", coloré et fantaisiste tout droit sorti d'un roman de Jonathan Swift. Les médiums sont deux artistes, blondes aux yeux bleux venues de Moscou et déjà conquises par la Bourgogne.

L'exposition "Poupées russes à l'heure des Musicaves" aura lieu du 28 juin au 10 juillet à la Halle ronde. Elle sera ouverte au public de 10 h à 12 h 30 et de 15 h à 18 h 30. Elle est organisée par Animation en Côte chalonnaise.
Enregistrer un commentaire