Zénitude à la Halle ronde avec "L'eau touche la terre" jusqu'au 22 septembre

Avec cette nouvelle exposition à la Halle ronde de Givry, Will Menter et Jane Norbury donnent un souffle nouveau à leur installation de Cortiambles... Dans ce lieu minéral où les pierres ont été arrachées aux colines des alentours, nos deux artistes viennent nous rappeler que l'expression artistique de l'humanité a commencé ainsi : en tapant des pierres ou des morceaux de bois les uns contre les autres, en frottant des surfaces rugueuses ou, plus élaboré, en forgeant des carillons de métal. Ici la rondeur de la Halle, matrice inspiratrice, accueille essentiellement des installations alliant douceur et plénitude, humour et recueillement.

Si vous souhaitez une expérience différente, loin des expressions artistiques classiques, loin de certaines grandiloquences, alors, vous devez venir voir "L'eau touche la terre" à la Halle ronde. Peut-être même qu'en y passant deux ou trois fois, en écoutant encore et encore la coquille de l'escargot qui cascade les galets, peut-être accéderez-vous à l'Ecoute et au touché infiniment subtil de l'eau sur la terre.
Cette exposition est ouverte tous les jours sauf le lundi de 10 h à 12 h 30 et de 15 h à 18 h 30, jusqu'au 22 septembre. C'est une coproduction entre l'Asdec, Art Image et A2c.
Rappelons que le 18 septembre aura lieu la "Déambulation sensorielle" entre Cortiambles et la Halle ronde de Givry. Rendez-vous est donné à Cortiambles à 17 h où Will et Jane accompagnés de Louis Dalery nous emmèneront d'un site à l'autre, à travers les vignes à la recherche de la nature profonde de nos sols et de nos paysages.
Enregistrer un commentaire