L'eau touche la terre et touche les coeurs

Givry, dimanche 18 septembre 2016 à 17 h - Malgré un temps mausade et frais, la déambulation sensorielle a rassemblé un public motivé par la rareté et l'authenticité...
Si les installations de Will Menter et de Jane Norbury sont rares à chaque fois elles font mouche : elles surprennent par leur étrangeté et elles attirent le respect par l'engagement des artistes fait de travail, d'ingéniosité et de poésie.
A l'heure dite, 17 h, la déambulation a commencé à Cortiambles... Tout d'abord, Jane a invité chaque personne présente à promener un "petit chien" en laisse : un morceau d'ardoise accroché à une ficelle que chacun devait tirer et faire tintinabuler sur le pavé de la nef... Une manière de faire entrer le public dans autre chose, dans d'autres considérations faites de dépouillement, d'éléments natuels, loin des artifices artificiels...
Puis Will est passé d'une chapelle à l'autre où, les pieds dans l'eau des fontaines il a improvisé un jeu sonore entre son instrument à vent et le clapoti des gouttes d'eau. Il interviendra ensuite dans les lavoirs avec d'autres instruments, d'autres sonorités, d'autres stratagèmes pour nous faire entendre la délicatesse de l'eau qui touche la terre.

Précisions : Will a joué du saxophone soprano à Cortiambles
la sculpture sur son épaule au lavoir de Cortiambles
 s'appelle  Soft Shoulder
 et il a joué de l'ersatzophone (...) à la halle ronde.
Puis sur les chemins entre les vignes nous sommes passés par le lavoir de Cortiambles puis celui de Varanges. A chaque point, Louis Dalery, historien, nous a gratifié de commentaires, d'histoires et de poèmes... Saint-Pierre et Saint-Paul... voici les premiers clos plantés de vigne à Givry... Les romains... et plus tard les moines de l'abbaye de la Ferté ont cultivé cette terre... Le Cellier aux moines témoigne de cette époque.
A la Halle ronde, pour conclure cette balade peu ordinaire et cette découverte scénarisée du patrimoine, Will nous a offert, un concert où la profondeur de ses instruments à vent s'est harmonisée avec les cliquetis, les klings et les klangs de ses sculptures en mouvement.
Après avoir touché les coeurs, L'eau touche la terre touche à sa fin. L'installation de Cortiambles est démontée... déjà. Il vous sera encore possible de voir l'installation de la Halle ronde jusqu'à demain, jeudi 22 septembre... La Halle ronde sera ouverte de 10 h à 12 h 30 et de 15 h 18 h 30.
Rappelons que cette opération a été produite par Art Image, l'Asdec et A2c avec les soutiens de la commune de Givry, du Grand Chalon, du Conseil départemental de Saône-et-Loire et des établissements Cléau.
Enregistrer un commentaire