Exposition familiale autour de Marie-Rose Barbet - jusqu'au dimanche 30 août

Voici une exposition pour le moins particulière et touchante proposée par quatre générations d'artistes d'une même famille réunies autour de  Marie-Rose Barbet née en 1919 et habitante de Jully-lès-Buxy. Au centre de l'exposition figure une impressionnante série de pastels représentant des paysages de la Côte chalonnaise, tous dessinés par Marie-Rose Barbet. En parcourant ces tableaux on reconnaît ici un doux vallonnement, là une église, là-bas un hameau, soit autant de lieux familiers pour les habitants de notre coin de Bourgogne. L'observation est précise, le dessin est souple, les couleurs sont délicates et à peine défraîchies.
La famille de Marie-Rose arrive dans la région en 1936. C'est à bicyclette qu'elle découvre la région avec ses parents Alice et Robert Morisset et sa soeur Geneviève. Elle admire les ciels, les collines bleutées, les petites églises, les bords de Saône. En 1939, elle sera nommée institutrice. Elle poursuivra la découverte de notre région et écrira : "La plaine ondulée, les beaux champs de blés dorés, les champs d'avoine bleutés, lumineux, les routes droites jusqu'au ciel si vaste, si varié, les gros nuages si vivants, bordés de lumière, et l'ombre sur l'étendue des cultures. Tout cela me fait du bien et me donne envie de chanter. Que la création est belle ! Je garde ces impressions en moi".

Ses enfants, Marie Allemand, Pierre Barbet, Véronique Gigand et son mari Gérard, Madeleine Retel et les petits enfants, Benoît Allemand, Yamina Barbet, Jean-François Gigand, Etienne Gigand (Mustang, c'est lui), Silouane Retel et Jean-Pascal Retel exposent avec elle et ses parents disparus. Les expressions artistiques sont des plus diverses : pastel, dessin, sanguine, aquarelle, peinture, photo, poésie. Il y a aussi des herbiers, une vidéo et de la philosophie.
L'ensemble interpelle par sa richesse, sa diversité, sa simplicité et sa qualité. On devine une communion entre tous les participants et la Halle ronde agit comme une matrice symbiotique.
A voir absolument. Il n'y a rien à acheter. Etienne Gigand, alias Mustang, nous gratifiera d'un tour de chant aux accent blues, folk et reggae avec un zeste de chansons françaises et ce sera vendredi 21 août à 20 h 30.
L'exposition "Quatre générations d'une famille exposent"  est à voir jusqu'au 30 août à la Halle ronde ouverte tous les jours de 10 h à 12 h 30 et de 15 h à 18 h 30, en accès libre.
Enregistrer un commentaire