Tout sur les artistes du concert du patrimoine du 18 septembre à Touches à 18 h

Thi Lien Trung, Hilario Yanes Ramirez, Claudette Denys

Claudette DENYS, pianiste canadienne
Originaire de Québec, Claudette Denys est récitaliste et chambriste avant de devenir la pianiste répétitrice de l’Opéra du Québec. Après cette expérience où elle a travaillé avec des chanteurs tels Jon Vickers, Louis Quilico et Virginia Zeani, elle se consacre uniquement à l’art vocal. Elle accompagne aux concours internationaux de Rio, Budapest, Toulouse, Genève, Montréal, Sienne ainsi que dans des récitals au Canada, aux États-Unis, en France, au Liban. À plusieurs reprises, elle se produit à la radio et la télévision. Elle est l’accompagnatrice officielle des classes de maître de Pierre Bernac, Raoul Jobin, Heinz Rehfuss, Hans Hotter, Daniel Ferro, Rose Bampton, Martin Isepp et Diana Soviero. Elle fut membre de la faculté de musique de l’Université McGill, du Banff School of Fine Arts ainsi que de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal. Madame Denys a enseigné durant de longues années au Conservatoire de musique du Québec à Montréal dont elle a pris sa retraite en 2007. Encore maintenant, c’est à elle que le Canadian Opera Company de Toronto fait confiance pour assurer l’accompagnement des auditions qu’il tient chaque année à Montréal.
Claudette Denys allie un sens inné de la phrase musicale à une technique sûre. Elle n’est pas seulement une solide accompagnatrice au jeu souple et subtil; sa vaste expérience, l’immense répertoire qu’elle maîtrise, sa connaissance approfondie de la technique du chant et ses qualités de pédagogue en font un authentique coach vocal que tous les chanteurs apprécient dès le premier contact. À ce titre, durant l’été 2008, elle a assumé pour Atelier S la direction musicale de l’Academia de Verano de Canto (Canadà/Mèxico) à Querétaro (Mexique), organisation mise sur pied avec la collaboration l’Universidad Autonoma de Querétaro. C’est dans ces circonstances qu’elle a découvert le jeune guitariste Hilario Yañez Ramirez dont elle a immédiatement reconnu le talent exceptionnel. C’est avec son aide généreuse qu’Hilario a pu venir parfaire son art à Québec auprès du maître Rémi Boucher, et qu’il amorce sa carrière de récitaliste en Europe.



HILARIO YAÑES RAMIREZ, guitariste classique mexicain
Hilario Yañez Ramirez est né en 1983 dans la belle ville historique de Querétaro, au Mexique. À 11 ans, il débute la guitare à la Maison de la Culture locale, avec le professeur Luis Herrera Baez. Par la suite, il poursuit l’étude de son instrument avec Alfredo Uribe Olvera, ainsi que la composition avec Mauricio Beltran et Ignacio Baca-Lobera. En 2006, il obtient sa licence de musique – avec Honneur – à l’Université Autonome de Querétaro. Aux festivals de guitare nationaux et internationaux, il suit des cours de maître avec Costas Cotsiolis (Grèce), Pavel Steidl (République Tchèque) Denis Azabagic (Bosnie-Herzegovine), Giuliano Belotti (Italie), Kato Masayuki (Japon), Judicael Perroy (France), Ter­rell Stone (Italie), Alvaro Pierri (Uruguay) et Timo Korhonen (Finlande). En composition il travaille notamment avec Jorge Ritter, Rogelio Sosa, Vicente Barrientos, Victor Rasgado, Jesus Villasenor.
De 2003 à 2009, Hilario, qui enseigne déjà au Conservatoire de Musique J. Guadalupe Velazquez de Querétaro se produit comme concertiste à San Miguel de Allende, Acapulco, Querétaro et à tra-vers le Mexique de la Sierra Gorda jusqu’à Tijuana, ainsi qu’en Basse Californie dans un programme d’orchestre de guitares.
En 2005-2006, il reçoit une bourse de l’Institut de la Culture et des Arts de Querétaro dans la catégo­rie “Jeunes Créateurs et Interprètes” avec un projet axé sur les compositeurs Querétarais. Une autre bourse pour la période 2007-2008 lui permet de présenter deux concerts avec orchestre. À la XIIe Rencontre Nationale et Internationale de Guitare, à Querétaro, il donne le Concierto Elegiaco de Leo Brouwer.
.
À l’été 2008, à Querétaro, Hilario est remarqué par la pianiste canadienne Claudette Denys qui le fait s’inscrire au Conservatoire de musique du Québec où, durant deux ans, à Québec, il développe son art et diversifie son répertoire auprès du fameux guitariste virtuose Rémi Boucher. Lui qui ne parlait pas un mot de français à son arrivée au Canada, s’acclimate rapidement à sa nouvelle langue, préalable in­dispensable pour suivre – tant à Québec qu’à Montréal – le programme de cours que le Conservatoire lui impose. En mai 2011, son talent exceptionnel et son travail acharné trouvent leur récompense. En effet, son diplôme de Maîtrise est acquis, couronné par un Premier prix décerné à l’unanimité pour son brillant récital de sortie du Conservatoire, présenté à Montréal.
Hilario Yañez est un parfait exemple de métissage culturel. Né sous le soleil mexicain, il a réussi à faire son chemin dans la neige canadienne. Le voici aujourd’hui à l’aube d’une carrière internationale de récitaliste classique. Il sera parmi nous en septembre. Sa personnalité attachante et sa virtuosité vous séduiront. Ne le manquez pas.



Thi-Lien Truong / Biographie
Après des études de musicologie (maîtrise à l’Université de Lyon 2), Thi-Lien Truong  se consacre entièrement au chant. En 1998, elle obtient son certificat de fin d’études en chant avec félicitation du jury.
 Elle participe en 2002 à l’Académie européenne d’Ambronay (sous la direction de Rinaldo Alessandrini). Elle suit des cours avec Françoise Pollet et participe à de nombreuses  master-classes avec Margreet Hönig, Howard Crook., Alain Buet, Alain Garichot.

Thi-Lien Truong collabore à plusieurs ensembles musicaux. Cette pluralité lui permet d’aborder un répertoire varié : musique ancienne avec Hervé Niquet et son Concert spirituel, lyrique à l’Opéra de Lyon, compositions contemporaines avec l’ensemble Arsys dirigé par Pierre Cao, avec Sequenza 9.3 dirigé par Catherine Simonpietri, tournée européenne avec Résonance Contemporaine et Alain Goudard. Elle fait partie depuis plusieurs années des Solistes de Lyon-Bernard Tétu.
Elle chante en soliste les Stabat Mater de Pergolèse, Vivaldi, Haydn et Dvorjak, des cantates de Bach, le Requiem de Mozart, « La petite messe solennelle » de Rossini ainsi que des créations contemporaines (aux rencontres musicales de Vézelay), notamment de Thierry Escaich, de même qu’un répertoire d’airs d’opéra.
Elle participe à une création, spectacle chorégraphié par Blanca li sur une musique de Edith Canat de Chizi au théatre de Chaillot.
Elle chante avec William Christie et les " Arts Florissants."un programme Charpentier (tournée en France et en Espagne)
Elle participe à une production de l’opéra théatre dirigé par André Fornier et l’ensemble musical « Carpé Diem » où elle tient le rôle de Olga dans « Eugène Onéguine » de Tchaikovsky.
Elle travaille  avec Benoit Haller et « La Chapelle Rhénane «  avec qui elle interprète « La Passion selon Saint Mathieu » et « La Passion selon Saint Jean » de Bach à l’abbaye de Royaumont et au festival Bach de Weimar.
Elle se produit aussi en récital sur un répertoire d’airs espagnols ( Manuel de Falla, Granados, Montsalvatge )et français ( Debussy, Poulenc, Prévert et Kosma)
Elle arrive cette année finaliste pour le concours des chœurs de Radio France.

Tous les détails du concert à l'adresse suivante : http://otgcc.blogspot.com/2011/08/concert-du-patrimoine-leglise-de.html
Enregistrer un commentaire