Chers parents à Givry : l'émotion au rendez-vous

Salle des fêtes de Givry, le 17 septembre - Pendant toute la pièce "Chers parents" d'Emmanuelle Lieby le public a retenu son émotion. Il faut dire que les lettres du grand-père d'Emmanuelle, Louis Menand ont constitué une matière de premier choix pour évoquer la grande guerre. Avec des mots simples, criant de vérité, le public a senti l'enthousiasme juvénile, au moment de l'incorporation, tourner graduellement à la peur de mourir dans l'enfer des tranchées.

Grâce à des acteurs très impliqués et à une mise en scène habile, Emmanuelle Lieby a su rendre vivante ces correspondances qui ont sauvé le soldat Louis en déviant une balle de sa poitrine.
Enregistrer un commentaire